5
(3)

Le Monténégro est le premier pays de l’Europe de l’Est que je visite. Ne connaissant pas cette région, je suis partie sans savoir ce que je pourrais trouver sur place et surtout à quoi m’attendre. Mais voyager c’est aussi dépasser ses peurs et partir à l’aventure ! Alors pourquoi pas ! Nous avons pris nos billets sur un coup de tête pour 6 jours de découverte dans le plus petit pays des Balkans !

Notre itinéraire s’est organisé en 6 jours et 7 nuits. Nous avons atterri à l’aéroport de Podgorica. Notre vol atterrissant tardivement, nous avons dormi 1 nuit à Podgorica à notre arrivée afin de partir de bonne heure le lendemain.

Flocon De Neige, Flocon, Vacances, Hiver, Froid, Neige Flocon De Neige, Flocon, Vacances, Hiver, Froid, Neige Flocon De Neige, Flocon, Vacances, Hiver, Froid, Neige

Jour 1 ▌Podgorica – Cetinje

 Les routes du Monténégro sont très bien entretenues et les distances étant relativement faibles, il est facile de rallier un point à un autre. Nous avons commencé notre itinéraire en visitant le Parc National du Lac de Skadar. Si vous avez la possibilité, localisez votre point d’arrêt avant de ne plus avoir de données mobiles. Pour l’anecdote, notre GPS nous a emmené sur les routes totalement inexistantes, et parfois même dans des voies privées. Nous avons mis tellement de temps à rejoindre le lac que nous n’avons pas eu le temps de faire une balade en barque arrivés sur place ! Cela nous donne déjà une raison de revenir !

Véritable havre de paix, ce lac est le plus grand des Balkans.

Jour 2 ▌Cetinj – Budva

  • Parc National de Lovcen

Nous avions prévu de visiter le parc de Lovcen, mais en raison de fortes neiges, la route en voiture était fermée. Il était possible de faire une partie de l’ascension à pied, mais nous n’aurions pas eu accès au célèbre mausolée, donnant une vue imprenable sur la baie de Kotor.

Sachez qu’il est également possible de rejoindre le parc au départ de Kotor. Cependant, il vous faudra vous armer de patience car la célèbre route comporte de nombreux lacets.

Malgré les routes enneigées, le parc ne perd rien de son charme !

  • Budva

Avec ses montagnes en arrière plan, sa vieille ville aux fortifications d’époque et ses plages attractives, la ville de Budva est connue pour être le “Saint Tropez” Monténégrin. Pour ma part, j’ai beaucoup aimé me balader dans la vieille ville. Mais, dès que l’on s’éloigne, la ville est submergée par les nouvelles constructions qui viennent ternir le paysage.

  • Forteresse Mogren

Si vous avez un peu de temps, profitez pour vous rendre à la Forteresse Mogren. Isolée de la ville, vous aurez un point de vue privilégié pour admirer la baie. L’entrée est gratuite.

  • Stevi Stefan

Autrefois petit village de pécheurs, cette île est devenue un véritable complexe hôtelier. A moins que vous réserviez une chambre, l’accès à l’île est interdit. Cependant, de nombreux spots autour de l’île vous donneront un point de vue pour contempler ce bijou touristique.

Jour 3 & 4 ▌Kotor

  • La ville de Kotor

Cette ville a clairement été mon coup de cœur de ce road trip. Nichée entre mer et montagnes, j’ai été totalement séduite par cette ville fortifiée.

Prenez le temps de vous perdre dans ce dédale de maisons en pierre toutes plus photogéniques les unes que les autres. Comme notre voyage s’est déroulé en basse saison, nous n’avons croisé que très peu de touristes, nous laissant ainsi profiter pleinement de la quiétude du centre historique.

  • Remparts de Kotor

Une chose est sûre, la vue en haut des remparts de Kotor se mérite ! Il vous faudra être endurant pour grimper les plus de 1400 marches pour atteindre le sommet du site. Mais le jeu en vaut clairement la chandelle. Je n’ai pas cessé de m’arrêter pour prendre des photos à chaque étape car les points de vue sont vraiment exceptionnels. Malgré le fait que nous soyons en hiver, il fait chaud ! nous avons entamé l’ascension avec un pull mais nous finirons en tee-shirt !

Au bout d’environ 1 heure, nous arrivons au sommet. Et là… C’est la claque ! La Baie de Kotor se dessine distinctement laissant apparaître des montagnes à perte de vue. Ce qui m’a le plus frappé, c’est l’immensité que dégage ce paysage. On se sent infiniment petit.

  • Pérast

A l’image de Kotor, le village de Perast est tout autant plein de charme. Prenez un des petits bateaux accostés offrant un tour de l’île. Vous pourrez ainsi débarquer sur ce rocher artificiel pour visiter l’église qui y est installée et admirer cet incroyable panorama naturel. Nous avions payé 10€ pour qu’un guide nous emmène.

Jour 5 ▌Parc National de Durmitor

Après en avoir pris plein les yeux dans ce cadre magnifique, changement radical d’ambiance. Nous quittons l’air méditerranéen pour rejoindre les montagnes enneigées du parc de Durmitor

Dernier regard sur la magnifique Baie de Kotor

  • Parc National de Durmitor

Avec une superficie de 39000 hectares et classé au patrimoine mondial de l’Unesco, ce parc est l’endroit parfait pour se ressourcer et profiter pour se mettre au vert ! En été, le parc compte de nombreuses balades au travers les montagnes, canyons, et grottes de la région. En hiver, les arbres se couvrent d’un beau manteau blanc offrant aux vacanciers une vision totalement différente du parc. Pour les amoureux de ski, de nombreuses pistes sont ouvertes pour le plaisir des petits et grands.

Le lac noir nous est apparu plutôt blanc !

Les stalagtites donnent un air de village du père noel

Jour 6 ▌Monastère d’Ostrog – Podgorica

Retour dans le sud du Pays. On quitte les paysages enneigés du parc.

  • Monastère d’Ostrog

Suspendu sur le flanc de la montagne, ce monastère est réputé être le lieu de pèlerinage le plus connu et le plus vénéré du pays. Même si vous n’êtes pas croyant, je vous conseille vivement de vous rendre dans ce lieu hors du commun.

  • Podgorica

Nous avions prévu d’accorder un peu de temps pour Podgorica car nous pensions que le centre était similaire aux autres villes que nous avons pu voir précédemment comme Kotor, ou Budva. Mais la capitale n’est pas du tout à la hauteur de ce que nous espérions. Clairement je vous conseille de ne pas vous arrêter pour visiter la ville qui apparaît plus administrative que culturelle. La situation géographique est tout de même intéressante car Podgorica est proche de plusieurs lieux d’intérêts du Monténégro. Il vous suffira de quelques heures pour visiter la ville.

Sachant que notre avion était le lendemain et que nous avions l’après midi à passer, nous avons décidé de nous rendre dans un vignoble totalement étonnant. En effet, la cave à vin de Šipčanik est un endroit surprenant car cette ancienne base militaire a été réhabilitée pour y entreposer les milliers de tonneaux de la plantation. N’hésitez pas à vous rendre sur leur site web pour réserver une visite guidée ou une dégustation.

Cette courte visite du plus petit pays des Balkans ne m’auras inspirer qu’une seule chose : revenir ! Et pourquoi pas en été pour découvrir une autre facette du Monténégro ?

Séjour réalisé en Février 2018

Avez vous aimé cet article ?

Cliquez pour le dire !

Moyenne : 5 / 5. Votre vote : 3

Soyez le premier à voter !

Comme vous trouvez ce post utile...

Partagez le !

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

shares
jardin de balata

Inscris-toi à la newsletter !

Promis, tu ne recevras que des articles et des astuces 100% voyage !

Merci pour ton inscription !